Interview de Sophie

IMG_3169
Aujourd’hui nous avons le plaisir d’interviewer Sophie qui a débuté le CrossFit chez nous il y a 3 mois. Elle est arrivée avec beaucoup d’apriori et d’inquiétude. Elle fait partie désormais de nos plus grandes assidues 🙂 Bravo Sophie pour ton enthousiasme !

  • Salut Sophie, peux-tu te présenter ?
    Bonjour, alors j’ai 24 ans et je suis étudiante en master de droit. Sur le plan sportif, je pratique l’équitation en compétition et je fais du snowboard l’hiver depuis pas mal d’années.
  • Qu’est ce qui t’as poussé à essayer le CrossFit ? Avais-tu des craintes ?

    J’ai essayé le CrossFit parce qu’un ami en fait depuis longtemps et donc à force de l’écouter en parler je me suis lancée dans ma séance d’essai avec c’est vrai beaucoup d’appréhension. Je pensais vraiment que le CrossFit se résumait à soulever des pneus, monter à une corde et surtout à l’haltérophilie. Or quand on parle d’haltéro, on sous-entend assez vite des personnes sur-musclées et c’est vrai que cela m’impressionnait pas mal. Concernant les craintes, je crois que j’avais surtout peur d’avoir mal au point que ça me dégoûte réellement. Et en fait, 3 jours après ma séance je me suis abonnée définitivement parce que ça m’a vraimsophie intervent plu.
  • Qu’est ce qui te plait dans le CrossFit ? Et ce qui te plait le moins ?
    L’aspect positif du CrossFit, hormis le changement physique, je pense que c’est le dépassement de soi. Cela fait maintenant 3 mois que j’en fais de manière très régulière et je n’aurais jamais pensé un jour faire ce que je fais là. Alors certes cela reste un niveau débutant mais j’appréhende beaucoup moins la difficulté ou l’effort.Puis on finit par se prêter au jeu vraiment et à essayer de s’améliorer de plus en plus. J’aime aussi beaucoup le fait que tout le monde s’encourage et se pousse à se dépasser. C’est super, cela nous pousse à ne pas lâcher.Je ne vois pas vraiment d’aspect négatif, il y a des séances dures où vraiment je me demande ce que je fais là ou alors certains mouvements que je n’aime pas forcément mais je trouve bien plus de points positifs que négatifs à pratiquer le CrossFit
  • A ton début, qu’est-ce que tu as trouvé difficile ? et maintenant ?
    Au début tout était dur que cela soit dans les mouvements ou le cardio. Par exemple, j’ai longtemps eu peur des Box Jump puis après quelques temps le mouvement pose moins de problèmes pour ne plus en poser après. J’ai commencé à voir des progrès. Maintenant d’autres mouvements me posent problème mais avec du travail, cela progressera aussi.20160326_144537
  • Ressens-tu des changements après 3 mois de pratiques, dans la vie de tous les jours ?
    Physiquement c’est sûr, mon corps a commencé à changer mais pas forcément comme je le pensais au début c’est-à-dire a se muscler trop. Forcément le corps se muscle mais j’ai aussi perdu du poids et je mange bien mieux mais je ne culpabilise plus du tout si je veux manger une pizza.
    Les femmes représentent 50 à 60% dans le CrossFit. Que dirais-tu à l’une d’entre elle qui hésite à venir tester ?
    J’ai plusieurs copines qui ont essayé. Par manque de temps, elles ne peuvent pas s’inscrire mais elles ont vraiment adoré. Je ne regrette absolument pas de m’être lancée. Et je me suis rendue compte que mes appréhensions ou idées du crossfit étaient fausses.
  • Un dernier mot ?
    En fait, je conseille vraiment d’essayer le CrossFit, et surtout à Saint-Simon. La box est super sympa, il y a un très bon groupe très accueillant et vraiment encourageant. L’ambiance est vraiment super.

About the Author: admin